Un peu de Gnadoè


4
L'information m'a glacé. Attentif au journal télévisé sur une chaîne de la place, j’apprenais le 21 février l’enlèvement de 89 adolescents 13 à 18 ans dans la ville de Wau Shilluk au Soudan du Sud. Il s’agit d'un mode opératoire qui peut faire penser au sempiternel Boko Haram, mais qui n’a rien à voir avec la secte.

Soudan du Sud : bring back our children


6
Cette semaine le bras de fer opposant le gouvernement togolais aux fonctionnaires en grève de la santé et de l’éducation a pris une tournure plus inquiétante que jamais. Et pour cause le gouvernement a annoncé dans un communiqué du 17 février la fermeture temporaire de tout établissement scolaire jusqu’à nouvel […]

La fermeture des écoles pour pénaliser une classe sociale de ...





7
En Afrique, parfois nous réalisons à peine qu’à cause de notre immobilisme, nous sommes les premiers responsables de la percée du terrorisme sur le continent. Peut-être que j’ai la mémoire courte, mais j’aimerais bien savoir si nous avons déjà pris une initiative, ne serait-ce que pour engager une mobilisation d’envergure régionale.

Face aux terroristes, ces puissances africaines qui comptent pour du ...








2
C’était depuis mon quartier de cacaveli à Lomé, avec les écouteurs branchés à l’oreille que je m’enquérais via la radio de l’évolution du scénario burkinabè digne du printemps arabe ou plutôt du printemps désormais noir. Comme beaucoup de jeunes dans une Afrique où la démocratie balbutie encore, je suis saisi […]

De Y’en a marre au Balai citoyen, cette jeunesse africaine ...