guerre


4
L'information m'a glacé. Attentif au journal télévisé sur une chaîne de la place, j’apprenais le 21 février l’enlèvement de 89 adolescents 13 à 18 ans dans la ville de Wau Shilluk au Soudan du Sud. Il s’agit d'un mode opératoire qui peut faire penser au sempiternel Boko Haram, mais qui n’a rien à voir avec la secte.

Soudan du Sud : bring back our children


Le week-end dernier a été pour moi, chers lecteurs, un moment de découverte que je ne saurais m’empêcher de relater. En participant à la 22e édition d’«Arctivism»-initiative culturelle - j’étais loin d’imaginer la portée historique de l’évènement : l’histoire de la Grande Guerre au Togo.

Togoville story 1: les plaies béantes de la Grande Guerre