lomé




17
Décembre, c'est un mois de fêtes et la timide ambiance qui règne actuellement à Lomé prête à croire que les Togolais dans leur situation économique morose n’ont pas le cœur à la fête. Tant s’en faut. Les gens tirent peut-être le diable par la queue, mais font de drastiques économies pour être de la fête.

De l’obligation d’esquiver les go sexy de Lomé en décembre



Il sonnait 13 heures dans mon quartier mardi dernier quand un bruit étrange m’arrachait à ma savoureuse sieste. C’était un bruit fort qui résonnait avec insistance de l’extérieur. Un bruit de tôles et aussi des voix d’individus. Bon sang, que se passe t-il au juste ? Le vacarme était tel que […]

Démolitions en cascade à Lomé : ça casse pour faire ...