Archives du mot-clé CAN.

Hervé Renard, un nouveau sorcier blanc qui assombrit l’avenir des sorciers noirs?

Hervé Renard, entraineur de l'équipe nationale de Cote d'ivoire Credit: senego.com
Hervé Renard, entraîneur de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire
Crédit: senego.com

La CAN 2015, c’est fini. Après quatre semaines de ferveur footballistique, on éteint les projecteurs et on passe au bilan. La coupe ayant choisi son camp, l’équipe championne n’a pas manqué de fêter comme il se doit sa victoire. Au pays des Eléphants sacrés champions d’Afrique après 23 ans de disette, les supporters autrefois masos se sont carrément enjaillés comme on dit là-bas. Tout Abidjan était noir de monde, assailli par une foule d’un million de personnes qui s’étaient massées pour accueillir leurs héros. Pendant que la fièvre retombe peu à peu, j’ai voulu m’intéresser ici aux incidences du sacre ivoirien quant au regard porté sur les entraîneurs locaux en Afrique. Continuer la lecture de Hervé Renard, un nouveau sorcier blanc qui assombrit l’avenir des sorciers noirs? 

Les réseaux sociaux, là où se joue l’autre CAN

Trophée de la CAN Credit: malifootball.com
Trophée de la CAN
Credit: malifootball.com

Depuis le 17 janvier le football offre des moments d’évasion aux africains, du moins à ceux qui s’intéressent à la chose. Les esprits sont angoissés par tant de maux qui sévissent en ce moment: ebola par ci, violences de Boko haram par là et que sais-je encore. La CAN 2015 (Coupe d’Afrique des Nations) vient donc à point nommé pour nous aider à décompresser un peu dans un contexte assez terne. Au moment où les joueurs croisent les crampons sur le terrain de jeu, il y a des footeux acharnés à jouer leur CAN sur un autre terrain, celui des réseaux sociaux. Continuer la lecture de Les réseaux sociaux, là où se joue l’autre CAN 

En attendant la CAN, mon requiem pour le football togolais

Adebayor credit:dechedjou-management.info
Adebayor
credit:dechedjou-management.info

Les pays qualifiés pour la Can 2015 sauvée de justesse connaissent leurs adversaires depuis le tirage au sort du 3 décembre. Quant au Togo, il ne sera tout simplement pas de la partie alors qu’il était quart de finaliste en 2013. Surprenant ? Pas tant que ça. L’échec était prévisible et certains y ont même vu la main de Dieu. Il les aurait exaucés en leur évitant une nouvelle campagne d’extorsion de mobilisation de fonds des contribuables dont personne n’aurait rendu compte comme d’habitude. Le football déjà agonisant dans ce pays a reçu un dernier coup de salve avec cette élimination. Aujourd’hui le football a besoin d’un requiem car les togolais ont tué leur sport favori.
Continuer la lecture de En attendant la CAN, mon requiem pour le football togolais