Préparation du Mondial 2014,premier bilan des écuries africaines

credit:deredactie.be
credit:deredactie.be

Pour ce  nouveau billet, c’est ma passion du foot qui parle. Une passion davantage stimulée par l’attente du coup d’envoi de la compétition la plus prestigieuse : la coupe du monde 2014 au Brésil. Alors qu’il ne reste plus que quelques mois avant cet évènement, je brule d’impatience et j’ai hâte de le suivre sur le petit écran à défaut d’y assister sur place comme certains dont Serge Katembera. Mais en attendant, intéressons nous un peu aux forces africaines en présence. Jetons un regard sur les équipes africaines de ce mondial et sur les chances de chacune.

Le 4 mars dernier journée FIFA, les équipes qualifiées ont eu l’occasion de se jauger au cours de matches amicaux et ce fut aussi le cas pour les représentants africains. Il y avait donc eu de belles affiches au parfum de finale (Espagne-Italie) et du spectacle avec une avalanche de buts (RSA 0 Brésil 5 ; Portugal 5 Cameroun 1)

La forme affichée par ces équipes lors d’un premier test permet de juger du niveau de ces équipes, du moins de leur niveau actuel même s’il faut admettre qu’un match amical ne remplace jamais un match officiel. En observateur averti, j’ai apprécié diversement les prestations des différentes équipes du continent. Il faut dire que dans l’ensemble les résultats sont mitigés voire inquiétants puisque sur les 5 matches on compte une victoire, deux nuls et deux défaites. Un bilan pas trop reluisant pour des équipes qui ont pourtant l’expérience des grandes compétitions. Dans le lot, il y a certaines qui font bonne impression tandis que d’autres m’ont plutôt déçu.

LES ÉQUIPES EN FORME

Algérie : seule équipe maghrébine parmi les qualifiés, l’Algérie ne me semblait pas faire partie des cadors dans ce groupe des cinq. Elle était pour moi la dernière équipe sur qui compter au mondial. Mais j’ai du déchanter face au jeu affiché par les Fennecs lors du dernier match amical face à la Slovénie. Composée de joueurs techniques, cette équipe manquait d’efficacité devant les buts avant ce match contre la Slovénie battue par 2 buts à 0. Histoire de prouver qu’ils sont capables de mettre à profit leurs qualités techniques. Logée dans un groupe relativement relevé l’Algérie avec un début de cohésion dans le jeu me parait capable de créer la surprise. Tout de même il  lui faut confirmer sa bonne forme sur la durée.

Nigeria : entrainés par l’expérimenté Stephen Keshi, les Super eagles ont tenu en échec le Mexique (0 but partout) dans un match encourageant pour la suite. Bien que pauvre en buts ce match confirme que l’équipe de Keshi monte en puissance. Ce dernier a imprimé un nouveau style à une équipe du Nigeria qui depuis un moment n’était qu’un ramassis de stars. Il a construit une équipe de jeunes dotée d’un esprit collectif et le résultat ne s’est pas fait attendre : à la CAN 2013, le Nigéria a retrouvé les sommets. N’en déplaise à ses détracteurs. La discipline tactique et l’homogénéité devraient être les atouts de cette équipe au Brésil. Si le Nigéria comme l’Algérie semble afficher une forme positive, les autres ont brillé par leurs piètres performances.

LES ÉQUIPES EN MÉFORME

Cameroun : les Lions sont au premier rang de ces équipes, et le mot « méforme » est peut être  trop faible pour qualifier leur niveau. Contre le Portugal, l’addition a été salée : 5 buts à 1. Cristiano Ronaldo ayant profité pour battre le record de buts en sélection pendant que Samuel Eto’o était à peine visible sur le terrain. Ce résultat n’est pas étonnant. Il confirme tout simplement que cette équipe est fissurée sur et hors du terrain par des conflits entre joueurs. Les talents ne manquent pas mais l’équipe souffre d’un problème de management et de leadership au niveau de certains joueurs. D’ailleurs ils doivent en partie leur qualification à la chance puisqu’ à cause d’une faute de sa fédération, le Togo a perdu les 3 points de sa brillante victoire contre les Lions à domicile. Placés dans le groupe du Brésil et du Mexique, je pense que les Lions n’ont que de maigres chances.. mais on sait jamais

-Cote d’Ivoire : les Eléphants sont un cas étrange. Ils débutent chaque compétition en favoris et sortent par la petite porte au point que les supporters eux-mêmes n’attendent plus grand-chose. Le match contre la Belgique était l’occasion de défendre leur statut de meilleure équipe africaine mais le niveau de jeu proposé était à peine passable. Largement dominés par la Belgique qui leur a flanqué 2 buts, les Ivoiriens ont du recourir à l’inévitable Drogba pour arracher le match nul dans la douleur. Il faut remarquer que jusqu’à présent, l’équipe reste un groupe de stars qui ne savent pas jouer ensemble et qui comptent sur des exploits individuels.Je doute même qu’ils en soient conscients quand j’entends certains d’entre eux prétendre qu’ils ont livré un bon match. A cette allure, ce mondial risque d’être un fiasco de plus pour cette équipe à moins qu’elle ne se ressaisisse.

-Ghana : quart de finalistes du dernier mondial, les Black stars restent une valeur sure. Mais leur défaite contre le Monténégro (1-0) a été une véritable surprise. D’abord parce que le Monténégro n’est pas du calibre de l’Allemagne et du Portugal, leurs adversaires au mondial et parce que les ghanéens ont produit un jeu sans piment, incapables de trouver la faille. A quelques mois du mondial, ce résultat est décevant quand on sait qu’ils auront à faire au groupe de la mort. Tout compte fait, ils ont encore une marge de progression et ils ont intérêt à retrouver leur meilleur niveau.

Enfin bref voici pour le moment le premier bilan de ces équipes selon moi. Ce n’est pas un bilan statique puisque la donne peut changer à tout moment. Il n’y a pas de vérité toute faite et seule la vérité du terrain compte en tout cas. Pour le moment,faites vos pronostics.

The following two tabs change content below.
Eli
Je suis Roland Eli Akue, jeune juriste passionné de littérature et du social media. Ce blog se veut l'écho des réalités que je vis, de même qu'un créneau pour faire découvrir et découvrir des autres. Je vous y attends donc pour vous embarquer dans mon aventure sur Mondoblog. Alors en route!
Eli

Derniers articles parEli (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *